Bonne Nouvelle

Grande joie pour le diocèse et la pastorale de la santé !

Paul Coulon, responsable de l’aumônerie du pôle régional du handicap (Centre de l’Arche de Saint Saturnin) sera ordonné diacre permanent le samedi 23 janvier 2021. 

Les mesures sanitaires ne nous permettront pas de nous rendre physiquement à l’église Saint Liboire ce jour là mais nous le porterons dans notre prière ainsi que son épouse Monique.

«Amen amen, je vous le dis : un serviteur n’est pas plus  grand que son maître » Jn 13,16

 

Par l’imposition des mains et le don

de l’Esprit-Saint,

pour le service du Christ, de l’Église et du monde,

Monseigneur Yves Le SAUX, Évêque du Mans,

ordonnera diacre permanent Paul COULON,

Le samedi 23 janvier 2021 à 11h

en l’église Saint LIBOIRE

157, av Rhin-et-Danube LE MANS

         Monique et Paul COULON et leur famille, le Père Louis LESACHER curé de la paroisse, l’équipe  d’accompagnement et la communauté paroissiale souhaitent vous en faire part et vous invitent, par la pensée et la prière à partager leur joie et celle de l’Église.

Voici un petit rappel des étapes de la préparation au diaconat :

Parcours pour devenir diacre

Cliquez sur le titre de l’article auquel vous souhaitez accéder:

  • Le pré-discernement

    Tout homme interpellé en vue du diaconat est appelé, avec son épouse s’il est marié, à vivre une période de pré-discernement.
    Il est accompagné par l’équipe diocésaine dédiée durant une ou deux années qui a pour mission d’aider au discernement en vue du ministère diaconal.

  • La formation des diacres

    Le parcours de formation des diacres est un temps de croissance pour progresser humainement, spirituellement, pour nourrir l’intelligence de la foi et pour développer des compétences pastorales et liturgiques.

  • L’admission comme candidat au diaconat

    L’admission comme candidat, est un « temps fort » dans le cheminement vers le diaconat. Elle se situe au terme de la deuxième année de formation initiale. Le postulant rédige une lettre personnelle de demande à être admis comme candidat au diaconat. Cette lettre exprime la libre démarche du candidat. Elle rend compte à l’Evêque de ce […]

  • Les ministères institués – lecteur et acolyte

    Quelques fonctions liées à l’action liturgique ont progressivement été considérées dans l’Église comme des institutions précédant l’ordination au diaconat permanent ou non.
    A la suite du Concile Vatican II, en 1972, dans sa lettre apostolique « Ministeria quaedam » le pape Paul VI a notamment précisé les fonctions de lecteur et acolyte.

  • L’ordination du diacre

    A la fin de la quatrième année ou en début de cinquième année a lieu l’ordination du candidat au diaconat.
    La liturgie se déroule au cours d’une messe concélébrée présidée par l’évêque soit à la cathédrale, soit à l’église paroissiale de l’ordinand.

  • La place de l’épouse dans le parcours

    L’épouse participe au cheminement vers le diaconat de son mari. Toute interpellation au diaconat a des répercussions sur le couple déjà lié par le

    sacrement du mariage. Celle-ci arrive dans une histoire construite à deux. C’est pourquoi le cheminement vers le diaconat qui bouscule et interroge l’équilibre de chacun, autant que l’équilibre conjugal et familial […]

  • Le groupe d’accompagnement

    Un groupe d’accompagnement est constitué au cours de la première année de formation. Le choix des membres du groupe se fait en concertation avec le curé et le délégué diocésain au diaconat. Il est constitué par des hommes et des femmes représentant les différents milieux de vie du candidat (vie familiale, professionnelle, associative, ecclésiale, engagements […]