Je suis Gérard

Mets ta joie dans le seigneur, Compte sur Lui et tu verras,
Il agira et t’accordera, Plus que les désirs de ton cœur.

Après un séjour à Victor Hugo, on m’a envoyé en convalescence au centre Georges Coulon. Alors que j’écris ces lignes, je me souviens que j’avais demandé à l’Immaculée Conception et à son Fils, le Seigneur : » Protégez moi et de grâce, ne me laissez pas seul boire ma coupe de douleurs »

Un jour, je rencontre une femme qui se présente comme aumônière. Je la reçois dans ma chambre. Je lui annonce que j’ai la foi et un amour infini de Dieu. Elle me demande si je suis baptisé, je lui réponds que je ne suis pas baptisé. A cet instant, je le sais, le Seigneur m’a entendu ! Suite à notre discussion sur la foi, Je demande à Marie-Berthe (l’aumônière) de la revoir. Elle me propose de participer à la messe la semaine suivante, je lui réponds que je serai heureux d’y être.

A la messe, j’ai fait la connaissance du Père Christophe. J’ai vu en lui un homme bon, à l’écoute. Déjà, je ressentais une chaleur m’envahir. Sans vouloir être prétentieux, je reconnaissais là, la présence du Seigneur. Le père Christophe m’a préparé plusieurs fois à la prière et au baptême. Tout s’est fait assez vite et quand j’ai appris que je serai baptisé le jour du Pâques, le jour du Seigneur, c’était déjà un signe.

Entre temps, j’ai lié connaissance avec l’aumônier Thierry (lui aussi envoyé par le Seigneur !). Et si le Seigneur me disait : Fais leur confiance, laisse toi guider », pour la première fois de ma vie, à 58 ans, je pouvais parler sans crainte de moquerie, de mon amour, de ma joie. J’avais hâte d’être un sujet de plus dans la grande famille du Seigneur. Thierry a accepté d’être mon parrain, cela m’a vraiment ému.

Le jour venu, au réveil, j’ai prié comme tous les matins et demandé que Dieu soit avec moi car je ressentais à la fois un mélange de peur et de joie. Il y avait tant d’amour dans cette cathédrale, entre Thierry, le père Christophe et toute l’assemblée ! Je me dois de parler aussi du père Paul-Antoine qui était venu la veille faire ma connaissance. Il a prononcé une homélie qui m’a touché. Mon âme était enfin apaisée de ce poids qui était en moi ! Quelles belles paroles !

Je sais désormais que c’est le Seigneur qui m’a fait rencontrer sur mon chemin de vie ces personnes qui m’ont nourri de la plus belle nourriture qui soit (l’amour du Seigneur) et m’ont fait me sentir si près de Dieu, qui m’a ouvert la porte de sa grande famille.

A la sortie de la Cathédrale, des personnes inconnues m’ont honoré de leurs mots. Durant le repas partagé avec le père Christophe, Thierry, le père Lee et deux autres prêtres, je me sentais merveilleusement bien.

Je suis né une deuxième fois. Merci à vous et à toi, Seigneur, de m’avoir guidé dans ta Lumière.

Que ces personnes que j’ai citées puissent avoir leur place au paradis !

Je sais désormais qu’il faut demander sans crainte au Seigneur et, le jour venu, il nous répond.

Avec ma pensée pour les plus pauvres, Gérard un homme humble mais qui vous aime tous.

Bon courage à vous tous !

«Vous êtes, Gérard, ma lumière de Pâques »

Cette parole du Père Paul-Antoine, prononcée lors de son homélie du jour de Pâques, jour du baptême de Gérard, nous pourrions l’appliquer au niveau de notre équipe d’aumônerie. Oui, Gérard est en ce moment la lumière de nos visites au centre Georges Coulon !

Nos échanges avec ce nouveau baptisé nous dynamisent, nous rendent plus rayonnants, comme si, par sa curiosité et son besoin insatiable de mieux connaître Dieu, Gérard déliait notre parole, celle de quelques résidents et même celle de certains soignants.

Sa douceur, son souci de l’autre et son écoute nous rappellent même notre propre mission de visiteurs.

Et sa joie, sa grande joie de faire, enfin, partie de la famille des chrétiens réveille la nôtre, parfois un peu vacillante !

Merveilleux fruits du baptême de Gérard qui redonnent énergie et couleur à notre équipe, comme si la grâce qu’il a reçue le jour de Pâques s’était un peu déversée sur nous aussi !

L’équipe d’aumônerie du centre Georges Coulon