Vie des aumôneries

Jeudi 3 Avril 2014 au Centre de l’Etoile, a eu lieu la rencontre de tous les aumôniers salariés et les responsables d’aumônerie. Monseigneur Le Saux nous a fait la joie de nous y retrouver pour nous parler de l’Adoration. Pour l’écouter, cliquer sur la vidéo…  

Célébration de Noël 2013 à la maison de retraite Bollée-Chanzy

Une 1ère Communion dans une Maison de Retraite !

« Je veux une bougie comme Alain ! »

C’est la phrase que nous répétait Michel avec un grand sourire, à chaque fois que nous évoquions l’éventualité de sa première communion. Revenons quelques mois en arrière : Alain, recueilli depuis longtemps par les religieuses hospitalières, avait reçu la première communion l’année précédente. A la suite de ce grand événement pour la maison de retraite de La Flèche, une résidente s’était exclamée : « et Michel, pourquoi ne recevrait-il pas lui-aussi la première communion ? ». Michel est en effet en fauteuil roulant, résidant dans le service « Ville-Marie » depuis huit ans ; il reçoit une croix sur le front chaque vendredi pendant que les autres reçoivent le corps du Christ.

Réponse : « on a toujours fait comme cela depuis son arrivée ! ».

La question méritait d’être posée pour Michel, (mais comme pour tant d’autres) : Peut-on dire que la maladie ou le handicap pourrait l’écarter de l’Eucharistie ? Le passé de Michel est comme un boulet qu’il tire péniblement, mais sans perdre le sourire. Renversé en motocyclette à l’âge de 17 ans, il est resté toute une nuit dans le fossé, puis deux mois de coma ; puis l’abandon de sa famille, les divers établissements, enfin une merveilleuse famille d’accueil où il s’est épanoui, et la maison de retraite maintenant. On ne ressort pas de sa chambre sans entendre au moins trois fois : « merci de votre visite », Quatre fois : « dites bonjour à tout le monde », et encore cinq fois : « merci et bonne journée ».

Hémiplégique, il ne marche plus. Son traumatisme crânien entraîne des sautes d’humeur qui le rendent difficile à comprendre; les personnes qui le préparaient à la première communion étaient parfois démunies : « il préfère faire des coloriages plutôt que de venir à la prière avec les autres ! », Et puis « il ne parle que du cierge allumé quand on lui demande ce qu’il va recevoir le jour de sa première communion ! ». La visite de notre évêque à la Maison de retraite a apporté beaucoup de sérénité : « n’attendez pas, organisez la célébration dès que possible. » Le prêtre de la paroisse nous a aussi beaucoup encouragés à aller vite. On a profité de sa passion pour le coloriage pour proposer à Michel des dessins permettant aussi de parler avec lui de tous les aspects de l’Eucharistie. Et une fois coloriés, ils ont permis d’illustrer la carte d’invitation diffusée à son tout petit cercle d’amis, à sa Maman de cœur, et à chaque service de la maison de retraite jusqu’au directeur.

De plus, nous avons accompagné Michel pour qu’il offre de la main à la main cette invitation à chacun. Toutes ces petites attentions ont conduit à un moment fort, bien préparé par tous, où Michel a reçu un gros cierge (naturellement), puis le Corps et le Sang du Christ, avant d’être comblé de cadeaux : la présence de nombreux résidents et bénévoles qui ont offert un crucifix, un chapelet, un dizainier, un cahier de coloriages chrétien, des crayons de couleurs, et de nombreux messages chaleureux. Quelle joie d’entendre Denise, sa Maman d’adoption : « je suis âgée, mais je peux partir sans inquiétude, car je sais maintenant que Michel est bien entouré ; il ne sera pas abandonné ! »

Bruno